Comment se passe la diversification alimentaire ?

conception

La diversification alimentaire sert à faire connaître au bébé dès ses 4 mois le goût et la saveur des aliments autre que ceux à base de lait. Elle lui permet également d'apporter les divers nutriments nécessaires à sa croissance et sa santé. Mais comment se passe la diversification alimentaire du bébé ?

Les règles de la diversification alimentaire

L'alimentation à base de lait doit toujours être poursuivie, car il lui est utile pour fortifier ses anticorps. Et autant que possible, la mère doit continuer à allaiter son enfant tout au moins jusqu'à son 6e mois. Mais à compter du 4è mois, très enthousiastes de changer enfin la nourriture de leur bébé, les parents peuvent faire des erreurs et compromettre la santé de leur bébé. Alors, comment se passe la diversification alimentaire ?

Pour éviter un déséquilibre alimentaire, la nouvelle alimentation du bébé ne doit pas être trop grasse. Il est important que les parents sachent exactement les divers aliments auxquels leurs bébés sont allergiques. Ils doivent également éviter tout excès et respecter minutieusement les quantités des nouveaux aliments prescrits, le but étant de donner au bébé une alimentation saine et variée.

L'alimentation avant le 6e mois

Il est préférable de commencer cette expérience du goût et des saveurs par les légumes qui comportent peu de fibre avec une saveur assez douce. 15 jours après le premier légume, les parents peuvent débuter les fruits tels que la pomme, la pêche et la banane.

Ces fruits et légumes doivent toujours être mixés ou en compote et peuvent être accompagnés de céréales sans gluten. Et pour donner à son bébé un peu de matière grasse, vous pouvez associer les aliments avec de l'huile d'olive. La quantité maximale ne doit pas dépasser les 130 grammes par jour. Il faut faire attention à lui donner au moins 500 ml de lait par jour pour que bébé soit fort, car c'est à cet âge qu'il est le plus susceptible d'attraper des allergies.

L'alimentation entre 6 à 12 mois

Dès son 6e mois, bébé peut manger, en purée, de la viande et du poisson blanc ajoutés de deux cuillérées de yaourt ou de fromage blanc. Il pourra goûter à l'œuf quand il atteindra son 7e mois. La prise de fruits et de légumes doit être poursuivie avec une quantité de 200 g par jour.

Il peut également prendre des féculents tels que les pâtes fines, le riz et la semoule et 10 à 20 g de viande, de poisson ou d'œuf dur. Et quand le bébé atteint son 8e mois, les parents peuvent lui donner des recettes simples. Il en est ainsi de l'Energy Diet Baby pommes de terre - carottes Beautysané distribué par NL International.

Comment se passe la diversification alimentaire du bébé de 10 à 12 mois ? Il peut manger 4 repas à heures régulières, d'une quantité 250 g. Mais les boissons gazeuses et les fritures ainsi que le miel ou chocolat sont à éviter.

L'alimentation après 12 mois

Après les 12 mois du bébé, celui-ci peut bénéficier de recettes complexes. Il mange presque de tout. Il peut prendre des légumes crudités, mais sans vinaigrette. Les viandes ou les poissons peuvent être consommés à plus de 30 g. Mais il doit boire du lait de croissance de 500 ml par jour.

Les parents ne doivent pas être surpris de la néophobie alimentaire de leur enfant à l'âge de 2 ans. Il aura tendance à dire non à tous les aliments, mais cela ne devrait pas les empêcher à tout lui donner.